Le blog HG des TES 2

TES 2 - travail pour mardi 20 février 2017

28 Janvier 2017 , Rédigé par prof Publié dans #TES : Agenda HG

TES 2 - travail pour mardi 20 février 2017

  • Apporter les affaires d'histoire
  • Répondre aux questions doc 1 poly 2 (texte de Rosa Luxemburg)

TES 2 - travail pour jeudi 23 février 2017

  • DST de géographie (croquis = 3 croquis à réviser) - 1 heure. Préparez bien le matériel, testez-le ! (crayons de couleur, stylo-feutre de couleur et d'épaisseur variées, normographe, règle) - la méthode du croquis : cliquez ici

----------------------------

Début du cours (thème 2a) d'histoire sur Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne de 1875 à nos jours.

Introduction :

- Présentation des bornes chronologiques du sujet : du Congrès de Gotha au SPD, parti de gouvernement.

- Définitions des termes du sujet : poly 1 – Marx et définition

=> Socialisme (idéologie et mouvement politique)

=> Communisme (du concept à l'idéologie et aux partis communistes)

=> Syndicalisme (organisations ouvrières ou de salariés souvent en relations privilégiés avec les PS et PC)

A comparer avec celles des pages 74 et 76

- Pourquoi l'Allemagne ?

=> Une Allemagne qui a connu une vie politique très complexe et tourmentée : chronologie des régimes politiques en Allemagne : 2nd Reich – République de Weimar – IIIe Reich – All. Occupée – RDA/RFA – Allemagne réunifiée (république fédérale). poly 1 – frise chronologiquevoir aussi celle des pages 74 et 76

=> Un pays industrialisé, avec une forte classe ouvrière et très tôt un très fort mouvement socialiste.

=> Division très dures entre révolutionnaires et réformistes.

=> L'impact du nazisme puis de la division de l'Allemagne de 1949 à 1990.

 

Problématique : Quelles ont été les évolutions de la gauche allemande durant ce siècle et demi ? et ces dernières sont-elles représentatives de celles des gauches européennes ?

 

I - Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne de 1875 à 1945 : de l'unité à la division puis à la répression.
Manuel pages 74 à 78

Problématique : Comment le socialisme est-il né et s’est-il développé en Allemagne ? Et comment expliquer la victoire du nazisme dans le pays qui connaît le mouvement ouvrier le plus puissant d’Europe ?

A) L’Allemagne, berceau du socialisme en Europe (1875-1914).

1) L’essor du socialisme et du mouvement ouvrier est lié à l’industrialisation de l’Empire allemand

Contexte économique : industrialisation de l'Allemagne qui s’effectue tardivement mais qui s'accélère dans la deuxième moitié du XIXème siècle.
=> Carte doc 2 page 75

Contexte social : urbanisation et essor des effectif ouvrier qui évolue petit à petit jusqu'à former une classe sociale.

Contexte politique :

Avant 1871 : pas d'unité nationale. L'Allemagne n'existe pas.

Après 1871 : Unité allemande réalisée autour du Royaume de Prusse.

2) Naissance du premier parti socialiste unifié d’Europe au pays de Karl Marx.

Le processus d'unification concerne aussi les socialistes.

1875 : le congrès de Gotha permet l’unification de tous les socialistes d’Allemagne

Deux branches du socialisme allemand fusionnent.

Noms à retenir (à mettre en fiches) : SAP, Ferdinand Lassalle, Karl Marx, August Bebel.

 TES 2 - travail pour mardi 20 février 2017

3) Essor du mouvement ouvrier le plus puissant d’Europe malgré l’hostilité du pouvoir impérial (1875-1914).

* L'essor des revendications ouvrières et du socialisme inquiète le pouvoir et Bismarck, chancelier du Reich (biographie page 74).

1878 : loi « antisocialiste ».

+ politique sociale du pouvoir pour saper l'influence des socialistes :

Doc 1 page 75 : Les lois sociales de Bismarck

Mais échec de cette stratégie. Bismarck est écarté du pouvoir en 1890 et le parti socialiste renaît.

1891 : Le SAP devient le SPD (Congrès d'Erfurt)

* Après 1890 et le retrait de Bismarck, succès électoraux et avancées des luttes sociales.

Le parti socialiste joue un rôle essentiel :

- dans la vie politique allemande (En 1912, le parti compte plus d'un million d'adhérents et devient le premier parti du Reichstag, avec 35 % des suffrages et 110 députés.),
- dans les luttes sociales

Luttes syndicales et grèves en Allemagne de 1890 à 1915

Luttes syndicales et grèves en Allemagne de 1890 à 1915

- dans la vie quotidienne des ouvriers (Le SPD crée une véritable "contre-société" avec de véritables écoles, des mouvements de jeunesse, des associations culturelles et sportives, des maisons d’édition, des coopératives où les ouvriers s’approvisionnent à moindre coût….).

=> Le parti socialiste oriente et finance le mouvement syndical et obtient des améliorations de la situation des ouvriers.

* Mais essor des tensions entre réformistes (Eduard Bernstein) et révolutionnaire (Rosa Luxemburg)

Réformes ou révolution poly 2.

Noms à retenir : Bismarck, Guillaume 1er, Rosa Luxemburg, Edouard Bernstein.

 

A venir :

B) La division de la gauche aux conséquences dramatiques (1914 à 1945).

Partager cet article

Commenter cet article