Le blog HG des TES 2

TES 2 - travail pour mardi 24 janvier 2017

22 Janvier 2017 , Rédigé par prof Publié dans #TES : Agenda HG

TES 2 - travail pour mardi 24 janvier 2017
  • Apporter les affaires d'histoire
  • Lire les pages 72 et 73 du manuel d'histoire
  • 2 fiches : Expliquez le message de la carte document 2 page 75 et les critiques de Marx à propos des thèses du Congrès de Gotha (document 1 page 80).

TES 2 - travail pour jeudi 26 janvier 2017

  • Rendre le devoir maison (étude critique de document sur les espaces maritimes - voir ci-dessous pour le télécharger).
  • Apporter tous les croquis au programme terminés, au propre.
  • Apporter les plans détaillés de tous les sujets de composition potentiels (avec les introduction rédigées).
  • Revoir les méthodes des 3 exercices au programme.

----------------------------

Fin du cours sur les territoires dans la mondialisation (thème 2b)

IV - Des espaces maritimes au cœur d'enjeux géostratégiques.
Cours page 112

B) Des espaces maritimes disputés.

1) Des routes très fréquentées et concurrentielles.

- Présentation des grandes routes maritimes (qui relient les trois grands aires de puissance)

- Une nouvelle route du futur : celle de l'océan glacial arctique (plus directe et donc moins chère).

2) Une course à l 'appropriation des ressources maritimes.

Page 112

* Ressources :

- énergétiques (1/3 de la production mondiale d'hydrocarbures est issu de gisements off-shore)

- halieutiques

- minerais polymétalliques

- exploitation de la houle, des courants, du vent

* D'où l'importance des ZEE définition page 112 (droit international établi lors d'une conférence de l'ONU en 1982).

=> Réalisation d'un schéma à partir du document 11 page 113

* Activité tertiaire. Des littoraux se sont spécialisés dans la tourisme.

3) Une présence militaire constante des grandes puissances.

Importance stratégique de la marine pour les grandes puissances. Club très restreint. 10 pays possèdent plus de 80 % de la flotte de guerre mondiale.

EUA : 11 porte-avions

Chine : 1 (document 12 page 113)

Ce sont aussi des espaces stratégiques sur le plan militaire. Les puissances militaires entretiennent des flottes qui patrouillent et leur donnent des capacités d'influences, de pressions ou de réactions.

 

C) Des espaces maritimes au cœur de tensions voire de conflits internationaux.

1) Des espaces à sécuriser.

Piraterie, flux illicites (marchandises, drogues, clandestins…)

 

* Présentation des grandes zones de pirateries carte page 131

Présentation de l'importance sociale de la piraterie document 2 page 131

« Les histoires de flibuste fascinent. Et celles de pirates des temps modernes d'autant plus que ces derniers sont surtout présents dans le détroit de Malacca, entre Indonésie et Malaisie, par où transite près du quart du commerce maritime international et la moitié du pétrole transporté par tankers. Une rupture de ce flux de 50000 navires par an, et c'est la crise économique globale assurée. Les "chiens de mers" sont-ils alors à même de rompre ce maillon faible de la mondialisation? Pas vraiment répond Stefan Eklof, chercheur à l'université de Lund (Suède) dans ouvrage à Paraître sur le sujet (1) et pour qui cette vision catastrophiste tient surtout du fantasme. »

Antoine de Ravignan, « Pirates des mers d'Asie », Alternatives Internationales - n°27 - Septembre 2005

Le rôle géostratégique des passages maritime est renforcé (caps, détroits, canaux...).

Exemples :

  • Détroit de Malacca

=> Organisation d'opérations internationales : document 12 page 113

* Les mers favorisent la mondialisation des flux illicites car elles sont difficiles à surveiller :

Les paradis fiscaux sont souvent des îles (Caïman, Océanie...)

Flux maritimes illégaux (drogues, clandestins) caractérisent surtout les interfaces Nord-Sud (caraïbes, Méditerranée).
 

2) Des ZEE contestées et disputées.

Le partage des espaces maritimes reste encore sources de tensions. Exemple en mer de Chine.

Raisons : économiques, nationalistes, rivalités de puissance...

  • Partage des espaces maritimes en ZEE (définition page 152 + repère A page 152 les eaux internationales et les ZEE).

- Des tensions politiques voire des conflits

  1. => Une animation du journal Le Monde sur les conflits en Asie Orientale. Cliquez ici

  2. L'intégration de l'Asie orientale, région dans laquelle les échanges progressent rapidement, est limitée par la forte affirmation des nationalismes. Cette affirmation se traduit par la non-résolution de litiges frontaliers.

Un article lire : http://histoire-geo-remiremont.blogspot.com/2009/04/problemes-asiatiques-1-des-bouts-de.html

3) Un environnement marin fragile et menacé.

Pollution, surexploitation…

 

Conclusion : Des espaces au coeur de la mondialisation mais sans véritable contrôle international. Une mission de l'ONU que certains souhaitent renforcée.

lecture paragraphe 3 page 118

Voir les schémas pour une compo page 127

Partager cet article

Commenter cet article