Le blog HG des TES 2

TES - travail pour mardi 14 mars

11 Mars 2017 , Rédigé par prof Publié dans #TES : Agenda HG

TES - travail pour mardi 14 mars :

  • Apporter les affaires de géo
  • Mettre en fiches les corrections du bac blanc et du DM sur les espaces maritimes.

------------------------

Début du cours Thème géo 3b : L'Afrique, les défis du développement.

Introduction : Page 196
Un continent immense mais encore peu peuplé (1,1 milliard d’habitants - 15% de la pop du monde). Une insertion encore de faible poids dans la mondialisation : les 54 pays africains réalisent 4% du PIB mondial.

Mais la vision de ce continent doit évoluer :
Certes, ce continent concentre la majorité des PMA (34 sur 48)...
Mais la croissance économique est aujourd'hui forte (6% en 2011), il y a eu une réduction de la dette, le développement d’une classe moyenne et l'intégration de l’Afrique du Sud aux BRICS en 2011.
Ce continent a des atouts : de nombreuses richesses en matières premières, énergétiques et un réservoir de main d’œuvre grâce à la jeunesse de sa population.

=> Ainsi, l’Afrique est de plus en plus intégrée à la mondialisation dont elle ne fait pas que subir les effets.

=> Une Afrique plurielle et en mutation, qui fait face aux défis du développement.

Qu'est-ce que le développement ?
Définition de développement page 307.

=> Mesurée par l’IDH
Définition IDH page 307.

Problématique : A quels défis l’Afrique est-elle confrontée face aux enjeux du développement et de la mondialisation ?


I – Etude de cas - Le Sahara : ressources, conflits
Carte Afrique doc 1 page 198 et carte doc 4 page 203 : Le Sahara : un désert riche en ressources

Introduction :

Qu’est-ce que le Sahara ? C'est une vaste région du nord de l’Afrique.

Il mesure environ 4800 kilomètres d'est en ouest et entre 1300 et 1900 kilomètres du nord au sud, soit une superficie totale de près de 8,5 millions de km2.

Cette région se caractérise par son milieu : un espace désertique aride constitué principalement de vastes plaines rocailleuses (regs)  ou d'étendues de sable, des dunes (ergs) .

Il y a une limite bioclimatique : des précipitations inférieures à 100 mm/an (Isohyète de 100mm).

Plus au sud, le Sahel.
Plus au nord : les montagnes d'Afrique du nord.
De l’Atlantique à la Mer Rouge, il s’étend sur 10 pays aux frontières héritées de l’époque coloniale

Il mesure environ 4 800 kilomètres d'est en ouest et entre 1 300 et 1 900 kilomètres du nord au sud, soit une superficie totale de près de 8 600 000 kilomètres carrés
(Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte, Soudan, Tchad, Niger, Mali, Mauritanie)

Problématique : Les ressources du Sahara sont-elle source de développement ou de conflit ?

A) Un espace de fortes contraintes physiques, peu peuplé et en proie au mal-développement, mais disposant de ressources nombreuses
Questions 1 page 203
De fortes contraintes physiques.
Un espace peu peuplé (5 millions d’hab hors vallée du Nil).
Des ressources diverses et abondantes :

  • agriculture, sel
  • eau (aquifères fossiles)
  • ressources minières (fer, phosphate, uranium...)
  • Soleil, paysages (Tourisme, énergie solaire...)

Ces ressources permettent-elle un réel développement de cet espace ?

=> 5 PMA sur 10 Etats. Population souvent en situation de survie.
=> Des économies de rente avec une faible redistribution des richesses.

B) Un ensemble politiquement fractionné et instable

1) Un espace en marge, dominé et mal maîtrisé par des Etats défaillants.

Le Sahara est éloigné des espaces centraux et les fonctions régaliennes des Etats (maintien de l’ordre, justice, perception des droits de douane…) y sont quasiment inexistantes.
Le domaine saharien est périphérique pour tous les Etats. Les Etats ne parviennent pas à y faire régner l’ordre et la loi = Etats défaillants.

=> « Zone grise » de plusieurs millions de km2, régie selon ses propres lois.

2) Une zone instable  traversée de nombreux conflits.

  • Tensions liées à la mise en valeur des ressources

  • Tensions liées aux tracés des frontières

  • Tensions liées au déficit démocratique

  • Tensions liées au développement de mouvements terroristes islamistes

Exemples : pages 206-207

  • Le sahara occidental et le Front Polisario.

  • Les rebellions touaregs au Mali et au Niger.

  • La guerre civile au Soudan

  • Les printemps arabes et leurs conséquences.

  • Présence d'AQMI

  • Boko Haram

Conclusion : Le Sahara apparait comme un espace divisé et difficile à contrôler, il appartient à l’arc de crise.
Il est révélateur des difficultés pour les Etats africains à maitriser des territoires dont les enjeux politique et éco dépassent les frontières.

C) Un espace au cœur des enjeux liés à la mondialisation

1) Le Sahara est traversé par d'intenses flux.

Des migrations clandestines Sud-Nord.
Des trafics illicites : Drogue, armes, cigarettes.

2) Le Sahara est de plus en plus un enjeu stratégique pour les grandes puissances internationales.

3) Les interventions au Sahara des grandes puissances internationales.

Interventions éco, militaires, humanitaires...

 

Conclusion : Bien lire les pages 208 et 209 pour constituer vos fiches de révision.

 

Sujet de composition.

Réalisation d'un schéma :

Conclusion : un schéma : « Le Sahara des ressources et des conflits. »

Légende :

I - Un espace de fortes contraintes physiques, mais disposant de ressources nombreuses

A) Un espace marqué par l’aridité et la faiblesse de la densité de population (6 hab/km2)

Limite bioclimatique (précipitations inférieures à 100 mm/an/m2 entre les deux limites)

Sahara

Au Sud, le Sahel.

Au Nord, les montages du Maghreb.

B) Les nappes aquifères fossiles difficilement accessibles mais certaines sont exploitées.

Aquifère

aqueduc

C) Les ressources minières et énergétiques qui justifient de surmonter les contraintes :

Gisement d'hydrocarbures (gisements et extraction de gaz et pétrole)

Oléoduc et gazoduc

Mine de phosphates

Mine d'uranium

II - Un ensemble politiquement fractionné et instable

A) Conflit récent : tensions ethniques, guerre civile

B) Touaregs, population nomade en rébellion contre les pouvoirs centraux du Mali et du Niger

C) Zone grise, c’est-à-dire échappant au contrôle des Etats en partie contrôlée par Aqmi (risque terroriste élevé)

Zone grise

Capitale politique éloignée de cet espace saharien

III - Un espace au cœur des enjeux liés à la mondialisation

A) Flux illicite en tout genre (contrebande, droque, armes, clandestins) d’ampleur internationale

B) Ville, située sur les principales routes et pistes transsahariennes véritable plaque tournante des trafics et migrations clandestines

C) Un espace attractif pour les FTN et inséré dans les flux de matières premières internationaux.

IDE entrant visant à exploiter les ressources (Etats-Unis, France, Chine …)

Port qui permet l'exportation des ressources du Sahara (Port Soudan, Benghazi, Tripoli, Skikda, Alger, Arzew, Laâyoune, Nouhadibou => doc 5 page 277)

D) Intervention des Nations Unies

a venir :

II - Le continent africain face au développement et à la mondialisation

TES - travail pour mardi 14 mars
TES - travail pour mardi 14 mars
TES - travail pour mardi 14 mars

Partager cet article

Commenter cet article