Le blog HG des TES 1 et TSTMG 1

TES1 - travail pour vendredi 15 septembre

11 Septembre 2017 , Rédigé par prof Publié dans #TES : Agenda HG

TES1 - travail pour mardi 12 septembre :

PAS COURS D'HISTOIRE

TES1 - travail pour jeudi 14 septembre :

SEMAINE IMPAIRE - PAS COURS D'HISTOIRE

TES1 - travail pour jeudi 14 septembre :

  • Apporter les affaires d'histoire
  • Bien relire et corriger les notes de cours
  • Faire une fiche sur l'importance de la conférence de Bretton Woods de juillet 1944 (voir page 320 du manuel d'histoire).
  • Commencer une fiche de vocabulaire
  • S'inscrire sur le BLOG

--------------------------------

Cours du lundi 11 septembre :

Suite du cours d'histoire thème 4 C : La gouvernance économique mondiale depuis 1944.

I – 1ère phase : l'espoir d'une coopération économique internationale.

Intro page 308 (nouveau manuel d'histoire)

L'après-guerre est une étape majeure dans la prise de conscience de la nécessité de construire la paix en régulant l'économie.

Contexte : volonté d'assurer la paix et la reconstruction.

A) La conférence de BRETTON WOODS (juillet 1944) tire les leçons de la crise des années 30.

1) Pourquoi une conférence ? dossier pages 320-321.

Représentants de 44 pays réunis aux EUA (29 les ratifient).

* A Bretton Woods :

Rejet des politiques économiques des années 30 :

  • Protectionnisme, hausse des droits de douane. => hausse des tensions, concurrence faussée, ralentissement du CI.

  • Dévaluations monétaires unilatérales. => désordre monétaire international

* Forte influence de Keynes (biographie page 314 et doc 1 page 320) : intervention régulatrice souhaitée des Etats. Remise en cause du libéralisme. Keynes propose la création d'une monnaie d'échange fictive internationale : le BANCOR.

=> Monnaie commune de référence. Politique monétaire internationale et multilatérale.

Les EUA refusent ce projet et imposent à BW comme référent monétaire commun le DOLLAR.

Projet de Keynes perçu comme trop interventionniste par les EUA.

2) Cette conférence débouche sur la naissance d'un véritable système monétaire international (SMI)

Obj : garantir la stabilité des monnaies, les unes par rapport aux autres afin de faciliter les échanges commerciaux.

Le dollar = monnaie de référence pour calculer la valeur des monnaies nationales. Ces dernières étant convertibles en dollar.

Le dollar devient la monnaie d'échange.

=> Cela révèle le poids prépondérant des EUA.

3) Pour faire fonctionner ce SMI, des institutions sont créées. Et ce dans le cadre de l'ONU.

Voir doc 2 page 315 : les institutions financières de Bretton Woods.

* FMI déc 45 :

Rôle : permettre la stabilité des monnaies et éviter les dévaluations.

Comment ? Prêt aux Etats.

Le FMI est financé par les Etats membres. Selon le poids de leur PIB. => prépondérance des EUA.

Géré par un conseil où le poids de chaque Etat est proportionné à son poids éco. => prépondérance des États-Unis.

* BIRD (déc 45) puis Banque mondiale :

Rôle : Doit aider les Etats à financer leur recnstruction et leurs grands projets (infrastrutures...).

Comment ? Prêt aux Etats.

La BM est financée par les Etats membres. Selon le poids de leur PIB. => prépondérance des EUA.

=> devant l'urgence de la situation éco et soc en Europe (et dans le cadre du Containment), les EUA lançent alors le Plan Marshall (1947).

Conclusion : "l'esprit de Bretton-Wood" => doc 4 page 321 : extrait d'un texte de Robert Franck.

4) La volonté affirmée de gérer le commerce international.

L'objectif : relancer et dynamiser le commerce international.

1948 : projet avorté de l'OIC trouvée trop interventionniste et contraignante par les EUA.

Un système plus souple et plus libéral est adopté :

=> Le GATT à partir de 1947 et ses cycles de négociations entre gouvernements (rounds).

GATT : Définition page 314

B) Une gouvernance économique limitée et contestée.

Paragraphe C) page 314

1) L'URSS rejette cet ordre économique et monétaire visant à réguler le système capitaliste.

Doc 1 page 320

2) Les pays pauvres sont peu concernés par cet ordre économique et monétaire.

Hausse du nombre de pays en développement.

Contexte : décolonisation. Doc 1 page 326 : l'affirmation du Tiers-monde dnas la gouvernance mondiale.

N'ont aucun poids dans les institutions nées de la conférence de Bretton Woods.

Les pays du Tiers-monde s'organisent :

1964 : création de la CNUCED (cliquez ici)

1965 : Mise en place des PNUD

1974 : Les pays du Tiers-monde réclament un nouvel ordre économique international (NOEI) : A lire l'article décrivant l'Algérie comme le "Pionnier du nouvel ordre international" (Le Monde Diplomatique, 1982).

Partager cet article

Commenter cet article